Gestion de la SEMIG : Rencontre d’échanges entre les autorités et les acteurs

Le Gouverneur de Dakar, Al Hassan Sall a convié les acteurs du transport, les opérateurs économiques et le patronat à une séance de travail, le jeudi 21 décembre 2023 au siège de la Société d’Exploitation du Marché d’Intérêt national et de la Gare des gros-porteurs (SEMIG SA). Le Président du Conseil d’Administration (PCA) de la Société en même-temps président de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD), Abdoulaye Sow et la Directrice Générale de la SEMIG SA, Fatoumata Niang Ba, ont pris part à la rencontre. Le but recherché est de parvenir au fonctionnement optimal des deux infrastructures de commerce et de transport de marchandises. Le ministre du Commerce, de la Consommation et des Petites et Moyennes Entreprises a été représenté par son conseiller technique, Boubacar Samb.

Le PCA de la SEMIG SA, Abdoulaye Sow a souligné la portée de la rencontre d’échanges entre différents acteurs pour garantir l’occupation de la Gare et du Marché. Il a salué la démarché de la Directrice générale consistant à associer tout le monde dans la gestion des deux infrastructures. M. Sow a aussi sollicité l’implication des acteurs pour la bonne marche du Marché et de la Gare. Ainsi, a-t-il ajouté, cela va permettre de rentabiliser l’investissement de 55 milliards consenti par l’Etat.

Trouver des solutions

Sur la même veine, le conseiller technique du MCCPME, Boubacar Samb a salué l’initiative du gouverneur dans un contexte de changements profonds dans l’écosystème du commerce. Il a jugé pertinent l’idée de se retrouver pour faire l’analyse de l’investissement. M. Samb considère la rencontre du jour comme une occasion de surmonter les obstacles, de faire un diagnostic sans complaisance et de repartir sur de nouvelles bases. Il a appelé les différents acteurs à travailler ensemble pour développer la SEMIG. Ainsi, il sera possible, d’après lui, d’éviter les pertes de récolte et de permettre aux consommateurs de disposer des produits en temps réel.
Embouchant la même trompette, la Directrice générale de la SEMIG SA, Fatoumata Niang Ba a qualifié l’initiative du gouverneur comme un pas pour l’impulsion de la structure. Elle a incité les acteurs à conjuguer leurs efforts pour trouver des solutions afin de garantir le fonctionnement optimal du Marché et de la Gare. Mme Ba trouve nécessaire de décongestionner Dakar en réglant la question des parcs de stationnement anarchique. Elle a indiqué que l’espace d’accueil des camions de la Gare contribue à relever le plateau logistique. La plateforme agro-logistique de la SEMIG SA, va, selon la directrice générale, réguler les flux provenant des différentes zones de production du pays. En outre, le dispositif va faciliter le commerce intérieur grâce à la régulation du transport routier.
Fatou Niang Ba a demandé aux acteurs du transport routier de s’approprier la Gare. Elle a indiqué que son équipe a signé des conventions de partenariat avec les structures d’encadrement agricoles pour mettre en place des stratégies d’accès à la SEMIG. Parallèlement, la Société travaille pour l’intégration des transporteurs à la Gare des gros-porteurs.

Décongestionner la Capitale

Pour sa part, le gouverneur de la région de Dakar, Al Hassan Sall, a insisté sur la nécessité de booster le rythme d’occupation du Marché. Il a appelé les acteurs à travailler en synergie pour permettre d’une part à la SEMIG d’atteindre sa vitesse de croisière et d’autre part à la Gare de jouer pleinement son rôle. C’est dans cette logique, précise-t-il, qu’il faut comprendre la rencontre du jour visant à recueillir les avis des différentes parties.
Le gouverneur a magnifié le choix du président de la CCIAD comme PCA de la SEMIG SA. Cela matérialise, selon lui, la place accordée aux opérateurs économiques dans la gestion des deux infrastructures. Il a invité les acteurs à soutenir la directrice générale. M. Sall a également mis l’accent sur la nécessité de régler définitivement le problème des embouteillages causés par les gros-porteurs dans la Capitale. Cela doit se faire, d’après lui, grâce au Marché d’intérêt national et à la Gare des gros-porteurs sans perturber l’approvisionnement des grands marchés de Dakar.
Au terme de son allocution, le gouverneur a souhaité avoir l’engagement des acteurs au sortir de la réunion.

Onass Mendy (Stagiaire)

Papa Code NDOYE

http://bie.cciad.sn

Related post

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *