Transports : Digitalisation du paiement des amendes forfaitaires

La Direction Générale de la Comptabilité Publique et du Trésor (DGCPT) a procédé au lancement officiel de la plateforme digitale de paiement des amendes forfaitaires, le jeudi 18 janvier 2024 au siège de l’Institution. En tant que partenaires dans la mise en œuvre de cette innovation, la Police Nationale et la Gendarmerie Nationale ont pris part à la cérémonie. La direction des Transports terrestres a également participé à la rencontre. La Société Diotali est le bras technique de la dématérialisation de ce paiement. L’objectif affiché par les différentes parties engagées dans le projet est de rendre accessible le service public aux transporteurs et aux usagers de manière générale. 

Le Directeur Général de la Comptabilité Publique et du Trésor, Cheikh Tidiane Diop considère la cérémonie du jour comme l’aboutissement d’un long processus dans l’optique de moderniser le service public. Il trouve que le système mis en place est une solution adaptée aux problèmes. Entre autres avantages liés à cette innovation, M. Diop met l’accent sur la simplification du système de paiement avec la possibilité de recourir au mobile-money (Wave, Orange-money) ou de payer via sa carte bancaire. De ce règlement, découle un gain de temps dans la mesure où le conducteur n’a plus besoin de se déplacer jusque dans les locaux de la Police ou de la Gendarmerie selon le lieu de l’infraction. La digitalisation garantit également, d’après le DG de la DGCPT, la transparence d’autant plus qu’il y a une traçabilité des paiements. Cela participe, selon lui, à normaliser les relations entre les forces de défense et de sécurité et les usagers de la route.

Dématérialiser les services connexes

Cheikh Tidiane Diop assure que le changement opéré va favoriser la production de statistiques pour permettre aux autorités d’affiner la politique routière. Il invite les différents acteurs à pérenniser le dialogue pour améliorer la gestion de l’outil. M. Diop précise qu’une évaluation du système est prévue dans 3 mois. Par ailleurs, il a fait savoir qu’après la phase test, l’innovation va être appliquée sur l’étendue du territoire national. Pour l’instant, l’usager a la possibilité de payer par mobile-money ou via carte bancaire ou encore de recourir au paiement par espèces. Le contrevenant qui souhaite différer son paiement peut le faire sur le site www.amendes.sn , a-t-il ajouté.
Le Directeur Général de la société Diotali, bras technique du projet, Bamba Ba a exprimé sa fierté de contribuer au développement du Sénégal en facilitant le quotidien des usagers de la route.
De son côté, le directeur des Transports terrestres, Valdiodio Ndiaye, considère les transporteurs comme les premiers gagnants de la digitalisation. Il espère que ses services vont avoir un retour sur les données en temps-réel. Cela permettra, à en croire M. Ndiaye, de connaître la typologie des infractionnistes et d’adapter la formation continue. Pour Valdiodio Ndiaye, le but ultime est de dématérialiser tous les services connexes à l’écosystème des transports terrestres et de parvenir à l’élaboration d’un guichet unique.

Mesures d’accompagnement

Pour sa part, le Général de brigade Daouda Diop, commandant de la Gendarmerie Territoriale, trouve que le projet vient à son heure. Il assure que la Gendarmerie va participer activement à sa vulgarisation.
Dans la même veine, le directeur général adjoint de la Police Nationale, Modou Diagne informe que le changement est voulu par la Police car permettant une visibilité du travail des éléments sur le terrain. Il demande aux transporteurs de se l’approprier.
Le représentant du Regroupement des syndicats de transporteurs, Pape Mamadou Ndiaye, remercie les autorités d’avoir rendu possible le paiement instantané des amendes forfaitaires. Il est convaincu que cette innovation va limiter voire faire cesser les tracasseries routières. Pape Mamadou Ndiaye sollicite des mesures d’accompagnement pour garantir la performance de l’outil.

Onass Mendy (Stagiaire)

Papa Code NDOYE

http://bie.cciad.sn

Related post

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *